m Gg++

m.bidouillibidouillages@gmail.com

lundi 15 décembre 2014

Comment je construis mes propres patrons ?

 

 Rapidement, j'ai eu envie de construire mes propres patrons car ceux du commerce doivent souvent être modifiés (pour moi du moins!)...




 En effet, ma première expérience fut cette robe dont le patron provient du livre "Ma petite garde robe" de Yoshiko Tsukiori :

J'ai supprimé 4cm environ de chaque côté pour qu'elle ressemble à quelque chose, surtout que le choix du tissu était peu judicieux. Première expérience oblige, j'ai utilisé un coupon de tissu d'ameublement épais, peu cher, trouvé chez Eurodif. Malgré tout, avec le recul, ce choix de patron pour une première n'était pas si fou fou puisque cette robe est à manche kimono sans pince.








Bref, tout cela pour dire que j'ai commencé à me renseigner sur la documentation qui existe pour apprendre à faire soi-même ses patrons et je suis tombée sur ses livres :

http://www.amazon.fr/mod%C3%A9lisme-mode-Coupe-plat-bases/dp/2212122764/ref=sr_1_4/279-1869393-2134001?ie=UTF8&qid=1418670320&sr=8-4&keywords=la+coupe+%C3%A0+plathttp://www.amazon.fr/Le-mod%C3%A9lisme-mode-Coupe-transformations/dp/2212122772/ref=pd_bxgy_b_img_y



Ils proposent, d'après ses propres mensurations, de construire son patron de base (méthode de la "coupe à plat") et donne les techniques pour le modifier à souhait.
Je me suis donc lancée et voila la première réalisation :


La méthode est simple voire un peu trop, car on suit une recette sans savoir toujours pourquoi. Le résultat obtenu est correct mais manque franchement de précision notamment au niveau des pinces. Cependant, les exemples de découpe sont intéressants et je m'en inspire régulièrement.








Pour finir, j'ai fini par trouver LE LIVRE, peut-être pas le meilleur, mais au moins il m'a permis de comprendre bien plus de choses qu'avec les précédents :


















Malgré son côté austère (beaucoup de textes et peu d'illustration), le patron de base obtenu est précis et les pinces sont correctement placées. Les explications sont claires.

Le demi dos et le demi devant
la manche tailleur et droite

La première réalisation à partir de ce patron de base est cette robe et pour la première fois j'ai trouvé que ça allait. Depuis je n'utilise plus que ce patron de base pour réaliser mes vêtements.

3 commentaires:

  1. Et bien moi aussi , les patrons, comment dire me font peur et je bidouille toujours en superposant des hauts du commerce ou en reprenant un patron et en le modifiant... Bref, je prends note de tes découvertes et je vais voir ceci ... A suivre !

    RépondreSupprimer
  2. Cette référence me semble éminemment intéressante! Je l'ai feuilletée à partir de ton lien, et je retrouve les croquis désuets qui figuraient sur les photocopies de ma prof de couture.
    J'ai déjà acquis le premier Teresa Gilewska, mais je n'ose pour le moment me lancer pour de vrai dans le patronage et je me contente d'en acheter de tout prêt. Mais un jour...
    Merci en tout cas pour cette référence bibliographique, je pense qu'elle va me plaire.

    RépondreSupprimer
  3. Contente que cet article puisse aider.
    Il ne faut pas hésiter à se lancer pour réaliser son patron de base. Ce n'est pas si compliqué que cela et il permet ensuite de réaliser les habits dont on a envie.

    RépondreSupprimer